Les lavoirs


De nombreux lavoirs jalonnent les rivières qui traversent Mazangé : la rivière de Mazangé, le Boulon et le Loir.
Le temps des lavendières est derrière nous, cependant ils sont encore parfois utilisés.


Le Lavoir du bourg de Mazangé


Avec un abri de 42,5 m de long et 5,75 m de large, il constitue l'un des plus vastes du Département du Loir et Cher.
L'abri date des années 1938/1939.
A l’ouest de l’église jaillit une source importante : son débit dépasserait 100 m3 heure ; elle donne naissance à un petit ruisseau appelé ruisseau de Mazangé dans lequel se jette la Bourboule.
Cette source a été mise à profit pour l’installation d’un lavoir.
L’aire de lavage a d’abord été aménagée à l’air libre. En 1939, un bâtiment a été construit pour remplacer les grands parapluies bleus protégeant les laveuses des intempéries ou du grand soleil.
Des toilettes et une pompe pour remplir les tonnes, complétaient l’ensemble.
D’une longueur de 42.5 mètres, c’est probablement le plus grand lavoir du département.
(D'après un texte de Jean-Marie Lorain)
Article petit-patrimoine



Le lavoir de la Chalopinière est plus grand des 3 lavoirs de la vallée du boulon, côté Mazangé.


Réalisé à Mazangé - 2001-2013
Dernière mise à jour le 09/05/2013
Styled with Metro UI CSS