Vauracon



Au cadastre de 1811


Informations clés


- Habitat : 27 maisons individuelles (longères anciennes et pavillons récents)
- Environ 50 habitants en 2013
- Distance avec le bourg : environ 2 kms à vol d'oiseau
- L'écosystème du ravin de Vauracon est remarquable, en particulier pour ses fougères. Il est référencée à l'inventaire national du patrimoine naturel.
- Coin de pêche à truites référencé "3 étoiles" dans l'ouvrage Parcours de pêche en France ( Par Hervé Chaumeton,Jean Arbeille)
- Imprimerie (ICM)
- Desservi par les transports scolaires : fiche horaire des transports scolaires

Article paru dans le bulletin municipal 2001



Petit hameau situé dans la vallée du Boulon, traversé par la RD 24, Vauracon se trouve à mi-chemin entre le Gué-du-Loir et Galette.

D'un côté, le Boulon, rivière à truites attire les pêcheurs mais les touristes viennent nombreux admirer le lavoir refait récemment pour conserver le patrimoine local.
Les habitants de Vauracon font de ce lieu, le but idéal d'une magnifique ballade en famille, où après avoir franchi le "petit pont de bois", ils poursuivent la promenade vers "le Briard" ou "la Ripopière".
Mais revenons à Vauracon, car de l'autre côté de la RD 24 et perpendiculairement à celle-ci une route communale monte en douceur le coteau et après deux virages en S rejoint le plateau où se trouvent les vignes et les champs et de dirige vres "La Motte".
Les promeneurs à pied, à VTT, voire même à cheval, l'emprunte à moins qu'ils ne bifurquent avant, en direction du petit bois dont le sol est jonché de violettes et de primevères au printemps.
Enfin le ravin qui amène l'eau des champs est la joie des enfants quand ils le voient "courir" et témoigne de la quantité d'eau tombée les heures précédentes.

Est-ce cette qualité de vie ou la proximité du TGV qui ont encouragé ces 20 dernières années la construction ou la réhabilitation de plusieurs maisons abritant quelques retraités et plusieurs jeunes foyers.
En effet sur 23 foyers recensés (dont 3 résidences secondaires) notons que 14 familles sont actives et que les 59 habitants se répartissent en 40 adultes et 19 jeunes de 1 à 25 ans.
N'oublions pas l'installation de l'imprimerie qui en est déjà à la 2eme génération et engendre une activité tout au long de l'année.

Nos aînés diront que la vie a bien changé à Vauracon et qu'elle était tout autre avant la dernière guerre mondiale.
Il y régnait une activité agricole, artisanale, voire mêmee commerciale importante.
Il y avait en effet 8 agriculteurs, 1 charron, 2 épiceries, 2 cafés.
Chaque année, au printemps "l'assemblée" attirait les jeunes des environs et un parquet installé au bas du village offrait une piste de dannce idéale pour les amateurs.
La musique convoquée pour l'occasion et dirigée par un habitant de Vauracon égayait ce rassemblement. Des hommes pouvaient se retrouver auprès de la buvette et les enfants rôdaient autour du stand de marchandises.
Ne soyons pas pour autant nostalgiques, et l'on peut apprécier la vie actuelle même si elle est toute autre.

Le travail maintenant se trouve à la ville : Vendôme, Blois, région parisienne,... C'est dont le week-end que le village retrouve pleinement la vie.
On aime entendre chacun s'activer aux travaux de jardinage ou bricolage divers. Les enfants égayent le quartier par des activités sportives.
Par chance, quelques agriculteurs nous rappellent encore le rythme des saisons : labours, semis, fenaisons (dans la valléee), moissons, vendanges...

Qu'il est joli notre village lorsqu'au coucher du soleil et descendant des vignes, on l'admire illuminé par les derniers rayons avec comme toile de fond le paysage lointain du coteau opposé et du chateau de Courtozé !

La population, où jeunes et aînés se côtoient sereinement apporte une note particulièrement chaleureuse. Chacun essayant de respecter la qualité de vie si précieuse à notre époque et que tant de gens nous envient.

On est heureux de se retrouver voisins ou amis pour fêter anniversaires ou autres évènements familiaux. A quand l'idée d'un regroupement général où chacun pourrait apporter son panier et faire encore mieux connaissance avec les nouveaux arrivants ?




Avenue de la paix de Locarno


Officiellement pas de nom de rue à Vauracon, mais les plus curieux auront remarqué cette inscription noire sur une pierre blanche sur le coin de la maison près du luminaire.
Avenue de la paix de Locarno.

Cette inscription qui résiste au temps remonte à l'entre-deux guerres.
Locarno est une ville suisse sur les bords du lac Majeur.
Des accords y sont signés le 16 octobre 1925 (ratifiés le 1er décembre 1925) visant à assurer la sécurité collective en Europe et les frontières de l'Allemagne.
Dans un discours à l'assemblée nationale, Aristide Briand précise les intentions de cet accord : "Il faut, pour l’apprécier, le juger dans son véritable esprit, qui n’est pas un esprit de nationalisme étroit et égoïste. Il a été rédigé, il a été conclu dans un esprit européen et dans un but de paix."

Les habitants du village assurement enthousiasmés par cette éclaircie pacifiste l'ont fêté et immortalisé à leur manière en baptisant la rue (avenue!) principale du village de la "Paix de Locarno".
Ce fait anecdotique mais symbolique des espoirs de l'époque date de 1926 (sans doute lors de l'assemblée d'avril).
Malheureusement, cela n'empêchera pas la seconde Guerre Mondiale d'éclater 13 ans plus tard ...

En savoir plus sur ces accords : Lien Wikipedia


Réalisé à Mazangé - 2001-2013
Dernière mise à jour le 09/05/2013
Styled with Metro UI CSS